Des villes résilientes, vers une transition ?

Publié le par Mélina :0056:

ville_transition_permaculture-a4c822.gif
Qu'est ce que la résilience ?

En écologie, le terme résilience fait référence à la capacité d’un écosystème à s’adapter à des évènements (chocs) extérieurs et des changements imposés. Walker et ses collaborateurs la définissent comme «la capacité d’un système à absorber un changement perturbant et à se réorganiser en intégrant ce changement, tout en conservant essentiellement la même fonction, la même structure, la même identité et les mêmes capacités de réaction.»


Dans le contexte des communautés humaines, il renvoie à leur capacité de ne pas disparaître ou se désorganiser au premier signe d’une pénurie par exemple de pétrole ou de produits alimentaires mais, au contraire, de répondre à ces crises en s’adaptant.

 

La résilience inclut une philosophie sous jacente de permaculture*

Pourquoi parle t-on de résilience ?

"Les Jumeaux de l'hydrocarbure" Les deux grandes omissions de notre époque

Le pétrole

Aujourd'jui plus qu'avant nous dépendons du pétrole, des transports à l'alimentation en passant par l'énergie et l'habitat, notre degré d'autonomie est si dérisoire que le Pic Pétrolier que nous avons dépassé nous laisse matière à réflexion...

Et lorqu'on s'y penche, la plupart des choses qui nous entourent dépendent du

pétrole à bon marché pour leur fabrication et leur transport.

 

Le Pic Pétrolier = La fin d'un pétrole abondant et peu cher


La Production de pétrole non conventionnel semblerait avoir atteint son pic en

2005 (selon Tony Eriksen)

la plupart des choses qui nous entourent dépendent du pétrole à bon marché pour leur fabrication et leur transport. terre-benoit-thevard2.gif

Le changement climatique

Le Changement climatique (effet de serre) est en train de se produire beaucoup plus rapidement que la plupart des modèles ne sont en mesure d'en rendre compte, défiant sans cesse nos attentes.

C'est un domaine où il est facile d'avoir recours à des tactiques alarmistes dans le genre apocalyptique; mais il nous faut être réaliste pour ce qui est de savoir où nous sommes et ambitieux pour ce qui est de ce que nous pouvons faire.

 

"Le pic pétrolier et les changements climatiquesconstituent une plus grande menace conjointement que

 

pris isolément. Il nous faut une approche qui les traites comme un tout, ne pas incorporer une compréhension

 

complète du pic pétrolier dans l'argumentaire des solutions aux changements climatiques (objectif carbone...),

 

constituerait un échec lamentable." James Howard

 

Le concept de Transition

Les initiatives de transition constituent une nouvelle approche évolutive de la durabilité à l'échelon de la comunauté, qui émerge un peu partout dans les comunautés du pays. Elles sont des "microcosmes évolutifs". L'idée est née avec le Plan de descente energétique de kinsale, en irlande, avec Rob Hopkins et elle s'est aujourd'hui répandu dans le monde.

 
En quoi l'approche de transition diffère-t-elle des celles des groupes environnementaux ?
Approche environnementales habituelle L'approche de Transition
  Comportement individuel   Comportement collectif
  Une seule chose à la fois
  Holistique
  Moyens : lobbying, militantisme et manifestations   Moyens : participation de la population, écopsychologie, arts, culture et formation créative
  Développement durable
  Résilience et relocalisation
  Motivation : peur, culpabilité et réaction   Motivation : espoir, optimisme et action préventive
  Les gens sont la source du problème   Les gens sont la solution
  Campagnes médiatiques grand public   Interventions ciblés
  Un seul mode d'implication
  Niveau d'implication diversifiés
  Prescriptive : recommande les solutions et les façons de faire   Catalyseur : pas de solution toute faite

 

 

*La permaculture.

Allant de l’agriculture synergétique à  la conception de sociétés humaines harmonieuses et durables, la notion de permaculture est tellement globale qu’elle est très difficile à saisir au premier abord.
Pronons la définition de Michael Pilarski, dans International Green Front Report (198perma.jpg8),

 

La permaculture est le design de systèmes d’aménagement du territoire qui soient soutenables et écologiquement sains; le design de systèmes adaptés culturellement et qui mènent à la cohésion sociale; une technique de design intégrant une application des principes écologiques d’utilisation de la terre; un mouvement international pour la planification et le design de l’utilisation du territoire; un système éthique qui insiste sur le positivisme et la coopération.

Au sens large, la permaculture traite de méthodes d’aménagement du territoire promouvant la stabilité sociale, utilisant les ressources d’une façon durable et protégeant les habitats sauvages et la diversité génétique des plantes et animaux sauvages et domestiques. C’est une synthèse d’écologie et de géographie, d’observation et de design. La permaculture inclut une éthique de soin de la terre car l’utilisation durable de la terre ne peut être séparée des questions philosophiques et de styles de vie.

 

Je vous propose de regarder les schémas des principes de la perma et la fleur permaculturelle ICI (en forme de poster) qui ont une réalisation sympa !

 

 

Sources

http://villesentransition.net/
"Manuel de transition" de Rob Hopkins

http://madeinearth.wordpress.com/2009/05/11/resilience-et-soutenabilite/

Powerswitch.org.uk de James Howar

http://permaculturefrancophone.org/definitions/

http://aprespetrole.unblog.fr/tag/se-motiver-le-coeur-et-lesprit/

Photos :

avenir-sans-petrole.org de Benoit thévard

http://permacultureprinciples.com/fr/

http://estivales-de-la-permaculture.kiosq.info/

Publié dans Notre planète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Bonjour !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je souhaiterais réutiliser l'image décrivant la permaculture à partir de mots, ce serait possible dans le cadre d'une étude sur la permaculture ?<br /> Et bravo pour le blog au passage  : )<br /> <br /> Lucas<br />
Répondre